Concert comme si vous y étiez - Amon Amarth à Paris

Publié le par Kévin de Mjollnir Info

Amon Amarth

 

A peine commencé que c'était déjà fini... [Ce que les filles me disent souvent d'ailleurs.]

Un moment intense que ce concert du 22 mai, où le Bataclan est devenu, le temps d'une soirée,

une grand salle digne des plus belles saga !

"Tonight, in this place, we're all VIKINGS !"

 

C'est une bande de joyeux provinciaux qui arriva ce dimanche soir à Paris au Bataclan pour voir Amon Amarth se produire (enfin à nouveau !) en France. Après les avoir raté à Lyon, alors que j'y vis, hors de question de re-faire cette impardonnable connerie.

 

Trois Lyonnais, une Lyonnaise et un Grenoblois, un beau petit groupe qui aura son article dédié dans quelques jours :)

 

Malgré une première partie décevante (Black Dahlia Murder et Evocation) , voire même sans intérêt si on n'aime pas le death métal adolescent à tendance sataniste, notre entrain n'était pas émoussé lorsque les lumières se sont éteintes...

 

 

Les vidéos ne sont pas de moi, elles sont signées Igor Iggy Rybaltchenko, un autre Viking présent ce soir, qui a accepté que je les diffuse sur mon humble support. J'en profite pour glisser le lien vers sa chaîne YouTube, http://www.youtube.com/user/rybaltchenko, qui contient de nombreuses vidéos de concerts métal en live !

 

IMG_0205.JPG

 

Une introduction sur la première chanson du dernier album, classique, efficace.

 

 

Ce qui était encore plus efficace : Johan Hegg, qui décidemment s'y entend pour chauffer une salle. Rires caverneux mais communicatifs, "merci beaucoup Paris !" avec accent nordique et une vois aussi terrifiante qu'attachante.

Et de l'humour avec ça !

 

 

S'ensuivent un mélange de chansons, les meilleures du nouvel album (For Victory or Death, Slaves of Fear et Doom Over Dead Man et certaines devenues classiques ( comme Runes to my Memory ou Varyags of Miklagaard ),ou encore...

 

 

 

Vidéo d'Igor Iggy Rybaltchenko.

 

Et d'un coup, la lumière s'éteint, seul un faisceau reste sur Johan Hegg. Qui nous dit au revoir. Le dernier halo disparaît, emportant avec lui ce guerrier si charismatique, et nous laissant surpris et désemparés.

 

Des voix s'élèvent dans le public, et le tonnerre semble retentir dans la salle alors que nous tous frappons le sol de nos pieds, en cadence. Mais le tonnerre appelle le tonnerre...

 

 

Vidéo toujours d'Igor Iggy Rybaltchenko. Et à 4'50, l'abruti qui tente de filmer avec son iPhone à gauche de l'écran, c'est moi...

 

S'ensuivit Death in Fire, devant un public qui ne connaissait toujours ni lassitude ni usure. Et soudain, nouvelle accalmie.

" This one is for all you people here tonight. 'Cause you are true fuckin' Vikings..."

 

 

Vidéo évidemment d'Igor Iggy Rybaltchenko \m/

 

C'est à la fin de Poursuit of Vikings que le groupe s'en est allé.

Et c'est une horde chevelue qui s'est dispersée dans Paris, après n'avoir pu acheter de t-shirts, faute de stocks !

 

Un magnifique concert en tout cas, et j'espère ardemment avoir bientôt l'occasion de retourner les voir !

 

Pour conclure, les deux regrets : des basses qui couvraient musique et voix; et j'aurais aimé entendre Free Will Sacrifice :)

Comme c'est dommage de terminer sur ça, je vais glisser une photo du public, qui a été lui aussi de très bonne qualité ! (C'est pas le cas de tous les concerts de métal... :p)

IMG_0176.JPG

Publié dans Concerts

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
<br /> pour mon premier gros concert c'était énorme . Des gradins la vue était géniale<br /> <br /> <br />
Répondre
K
<br /> <br /> De la fosse c'était super aussi, avec peut-être plus de... Contacts ? :D<br /> <br /> <br /> Le premier concert et non le dernier je parie :o)<br /> <br /> <br /> <br />